Nous suivre
 
Qui suis-je ?

Afin de me faciliter la tâche pour administrer le site, j'ai opté pour un lien qui ne se situe pas sous le nom de domaine que vous visitez. Nous posterons nos infos à ce lien. Néanmoins, j'essaierai de mettre à jour le site dans les bonnes rubriques durant notre voyage quant j'en aurai la possibilité. De plus, cette page vous informe de la marche à suivre pour poster un message; vous n'avez pas besoin de vous " inscrire". Il suffit simplement d'indiquer votre nom ainsi que votre mail. Ceci afin d'éviter tout débordement... Pour ceux qui ne nous connaissent pas, nous signerons sous Cyrille et Béatrice.

Derniers articles
Menu
Calendrier
«  Avril 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930 

Amis
    Liens


    Article 12 sur 24
    Page précédente | Page suivante

    23/02/2006 - Senegal

    Cela fait 2 semaines que nous sommes rentres au Senegal. Nous sommes passes par le barrage de Diama. Cela n a pas ete sans difficultes. Plus de 3 heures d attente... A la sortie de la frontiere Mauritanienne, formalites faites, nous sentions le Senegal tout proche . Nous avions deja sympathise avec le gardien du barrage qui nous demandait 4000 CFA de peage. Hihihi, je rigole je rigole, nous avions de l argent qui nous restait du precedent voyage. Au moment de sortir les billets, le voila qu il rigole... Mais que ce passe t il, on se regarde, on pige que dalle??? On nous parle de banque, de cote d ivoire de Miliards, de...braquage... Bref, il nous a fallu un moment pour comprendre que toute la monnaie avait ete changee en 2000 pour certain, en 2004 pour d autres... La cause de ce changement a en effet eu lieu lors des emeutes en cote d ivoire, ils ont pille la banque...

     

    Alors que faire?????????????? Notre petite voiture etait coincee sur le barrage, une barriere devant elle SNIF. Il fallait choisir entre plusieurs options: laisser une piece d identite, Beatrice ou la voiture. Qu auriez vous choisi??? Certain doivent penser que c etait l occasion ideale de se debarasser de B... hihihihi

     

    Finalement la voiture resta. Nous avons marchande un taxi pour aller retirer de l argent a Saint Louis ( si vous avez bien suivi notre parcours, retirer de l argent n etait pas gagne) Nous avions avec nous un "pote transiteur". Finalement, tout se passa bien et nous avons pu franchir la douane vers 22 heures. Avec un grand Ouf de soulagement. Le lendemain, nous avons effectue une petite viree a Saint-Louis ou nous avons fait la connaissance  des policers a 3 reprises. Une petite amende pour les vitres teintees(paye contre une attestation), puis 5 minutes plus tard une autre car sur les sieges arrieres il y avait des bagages...(pas paye) a Nouhadibou nous avions deja entendu que ces policers mettaient une amende pour des bagages qui n avaient pas la ceinture de securite...sisi  Mais la je me suis enerve tres tres fort et il laissa tomber.

     

    Le lendemain nous sommes partis a Mbour, chez nos amis, nous sommes arrives defaits, fatigue de toutes ces journees consecutives d enquiquinements, de route, de deserts, etc... mais tellement heureux de les revoir toute la petite famille, ca fait du bien de se sentir chez soi, ailleurs...

    Actuellement nous sommes toujours chez eux, car un repos force de bea ne permettait pas de bouger, dos carrament bloque, bref ca passe, y a du mieux, comme on dit ici!!!

    Il fait chaud, tres chaud certain jours, je pense que pour cette raison nous n'irons pas au Mali, nous avons entendu qu il faisair 40-45 degres, alors la  c est invivable, on verra.

    Maintenant qu on est plus ou moins pose, nous prendrons le temps de repondre a vous tous, merci de nous suivre, on aime bien faire envie.....hihihihihihihihih...hein mousse aux arbres............

     

    J ai vu que les changements se fesaient voir au boulot....c est bien perseverez...en esperant que je retrouve cette meme equipe en rentrant .

     

    bon allez, a bientot tout le monde et continuez a nous ecrire!!!!!!!!!!!!!!  bea et cyrille

     

     


    :: Envoyer cet article